Comment bien éduquer son chat et son chaton ?
4 juin 2018
un jeune chien de refuge
Adopter un chien à la SPA : les conseils pratiques
3 juillet 2018

Tout ce qu’il faut savoir sur la couvaison de la poule

L’aviculture est une activité qu’on peut entreprendre comme activité de rente. On peut aussi la pratiquer juste par amour de l’élevage ou des poules en particulier. Dans les deux cas, vous aurez toujours besoin d’un poulailler adéquat, surtout si vous pensez faire couver leurs œufs pour des futurs poussins. En vue d’optimiser la production, il y a des points à prendre en considération et des règles fondamentales à respecter.

Construire un poulailler maison, pourquoi pas ?

Une poule a besoin de place bien adéquate pour vivre et s’épanouir comme il se doit. Cela signifie de la place qui lui permet librement de gambader, se nourrir et bien évidemment de pondre ses œufs. Il faudra naturellement penser à l’abriter des pluies et des vents violents. Construire soi-même un poulailler de A à Z peut s’avérer une belle aventure si vous avez des connaissances en bricolage. Mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours acheter un poulailler dans les enseignes spécialisées en élevage. Ces dernières proposent désormais des poulaillers en kit facile à monter spécialement conçus pour privilégier le confort des poules.

Si vous voulez concevoir un poulailler vous-même, il vous suffit d’avoir les bons outils et de quelques planches de bois.  Munissez-vous d’une scie pour couper précisément les bois, une règle, un kit de tournevis, des vis et des clous de plusieurs tailles ainsi que des rouleaux de grillage selon la taille de votre poulailler. Pour le plan, vous devrez le réaliser de façon à avoir un perchoir, un pondoir, un abreuvoir et d’une volière à la fois enclos. Une fois ces paramètres pris en compte, vous pouvez maintenant construire votre poulailler selon le nombre de poules que vous voulez et de la dimension de votre cour. Si vous avez besoins d’inspirations, les tutoriels dédiés ne manquent pas sur le web.

La phase de couvaison

Maintenant que vous avez installé un poulailler confortable. Il ne reste plus que d’y mettre les poules. Avant tout, il faut prévoir un endroit calme et sombre dans le poulailler pour la couvaison. Cela peut être un simple couvoir fait avec une boîte carrée d’une trentaine de centimètres de côté posé à même le sol pour éviter que la poule ne casse sesœufsen sautant.

Faire couver des œufs nécessite aussi un minimum de connaissance en la matière, mais même les plus néophytes peuvent s’en sortir sans problème.Le stade du début de la couvaison des œufs jusqu’à leur éclosion dure exactement vingt et un jours quelque soit la race de vos gallinacés. C’est le nombre d’œufs qui peut varier selon l’âge ou la race. Notons que la poule commence à pondre vers son cinquième à sixième mois environ.

Naturellement, la poule couve ses œufs tout en se ravitaillant de temps à autres. Ces moments servent aussi d’aération pour les œufs ; la poule les retourne elle-même. La température de la poule monte naturellement pendant cette période pour avoir la température nécessaire pour la couvaison. Cette dernière s’effectue dans le poulailler même. Il faut noter que certaines poules refusent parfois de couver, tandis que d’autres sont très protectrices et il est même parfois difficile de vérifier leurs œufs dans le pondoir. Mettre des gants s’avère utile dans ces cas-là pour éviter de se blesser.

Il est possible de voir dès le sixième jour si l’œuf est fécondé ou non. C’est pour cela qu’on doit toujours vérifier la couvaison pour enlever à temps les œufs non fécondés. Pour ce faire, il faut vérifier les œufs avec une lumière vive qui peut transpercer la coque ou  tout simplement grâce à la lumière du soleil pendant les beaux temps. Pendant les premiers essais cela peut vous paraitre difficile voire impossible, mais au fil du temps cela deviendra une habitude que ce ne sera plus qu’un vrai jeu d’enfant.