un chaton tigré
3 conseils pour préserver la santé de votre chat
18 avril 2018
Les activités du chat durant une journée
3 mai 2018

Comment faire garder votre chien en votre absence ?

Vous devez vous absenter pendant plusieurs jours et ne savez pas quelle est la meilleure solution pour faire garder votre chien ? Voici une comparaison des choix les plus courants : la pension, le pet-sitter et les proches.

Confier votre chien à une pension

Les pensions sont souvent des élevages ou des centres de comportementalistes canins qui souhaitent diversifier leurs revenus en proposant de la garde de chiens.

Le grand avantage est de confier votre animal à une personne qui connaît parfaitement les chiens. Cela ne signifie pas forcément qu’il s’en occupera beaucoup, mais au moins, vous savez qu’en cas de problème de santé, il saura réagir.

Votre chien dormira généralement dans un chenil, et seules quelques pensions gardent les animaux dans leur domicile. En effet, les pensions canines offrent des endroits très similaires à ce que l’on peut voir dans des refuges. Les animaux sont souvent dehors, enfermés pendant toute la journée et bénéficient de quelques sorties quotidiennes. Il peut y avoir une dizaine de chiens gardés en même temps avec des tailles, âges et gabarits différents.

Cette solution est bonne pour les chiens courageux, solitaires et habitués à vivre dehors. Si vous avez un petit carlin ou un yorkshire qui vous suit partout et dort dans votre lit, la pension risque de le déprimer fortement. Pis, il pourrait avoir peur de tous les congénères placés autour de lui.

Faire appel à un pet sitter

Le pet sitter est un métier qui n’existait pas il y a dix ans, même si le service n’est pas une nouveauté. L’expression vient des Etats-Unis où les services pour animaux sont bien plus développés qu’en France.

Le pet-sitter est une vraie nounou pour votre chien. Il s’occupe de lui comme vous le faites au quotidien. Il peut soit le faire à votre domicile, soit au sien.

L’avantage est de permettre à votre compagnon de bénéficier d’une grande attention. Le pet sitter le nourrit, joue avec lui, le promène. On est très loin de l’aspect froid des pensions.

Le prix est souvent plus bas que dans les pensions pour la bonne raison que ce sont souvent des étudiants, des personnes sans emploi ou âgés qui effectuent ces missions. Pour certains, cela constitue une petite rentrée d’argent bienvenue, tandis que d’autres le font vraiment pour le plaisir de passer du temps avec des animaux.

Par contre, il n’y a pas de diplômes de pet-sitter. Passez par des plateformes comme Animaute ou DogBuddy, qui sont les plus connues actuellement. Elles procèdent à des vérifications pour chaque candidat, ce qui garantit un minimum de sérieux et des connaissances des animaux domestiques. Si vous êtes satisfait de la personne, gardez son numéro en mémoire et réservez directement auprès d’elle la prochaine fois, en évitant la plateforme, pour économiser les commissions prises par ce tiers.

Profitez également des avis mis sur la plateforme pour choisir le bon pet sitter.

N’hésitez pas à demander quelques références et lors de la garde, appelez le pet sitter pour savoir si tout se passe bien.

Le faire garder par un proche

Cette solution est idéale car vous connaissez la personne, et votre chien aussi. Chacun est donc plus à l’aise dès le premier jour, tandis que cela ne vous coûte pas un euro.

Pour autant, assurez-vous que la personne soit compétente pour le garder. En effet, un proche pourrait accepter le service sans être forcément heureux de le réaliser ou ne connaisse comment être un bon maître de passage.

S’il oublie de le nourrir, peine à sortir un gros chien ou laisse votre chien seul dans un appartement présentant plein de dangers potentiels, la bonne idée n’est plus une.