Les chiens et les seniors, une histoire d’Amour
17 août 2018

Choisir son animal de compagnie

animal de compagnie

La présence d’un animal de compagnie dans le foyer ajoute une nouvelle vie dans la maison et favorise l’ambiance au sein de la famille. Par contre, choisir un animal de compagnie n’est pas une mince affaire, beaucoup de critères entrent en ligne de compte. Un animal n’est pas un jouet que l’on prend puis que l’on jette, c’est une responsabilité proportionnellement équivalente à sa longévité. Par conséquent, il est important de respecter quelques critères essentiels afin de faire le bon choix en fonction de son mode de vie, de ses attentes, du budget que l’on souhaite y mettre.

A chaque mode de vie, son animal idéal

Chat, chien, cheval, oiseau, poissons…rat, hamster, iguane…la liste est longue, lequel choisir ?
Que l’on soit seul, en couple, ou en famille, le choix doit être réfléchi et non être un simple coup de tête. L’animal n’est pas un cadeau à faire à un enfant, ce n’est pas un jouet
Un animal a des besoins. Rares sont les animaux qui ne demandent que nourriture et coin sympa pour dormir, la plupart d’entre eux réclament de la compagnie, des caresses, des petites attentions au quotidien. Si l’on est rarement à la maison, inutile de prendre un chat ou un chien, il pourrait être malheureux.

Il y a de grandes différences entre les races de chiens ou de chats. Pour certains, il faut beaucoup de terrain, pour qu’ils puissent courir ou au contraire, ils collent et sont toujours dans les bras. Des animaux peuvent être plutôt nocturnes comme le hamster ou le chinchilla ou encore nécessiter du matériel encombrant et spécialisé, une cage, un terrarium, un aquarium. Lorsque l’on part en vacances, on doit emmener son animal ou le confier à des personnes responsables. Il est également utile de penser à préserver son mobilier et tissus en mettant en place des solutions efficaces et non dangereuses pour éloigner les chats, surtout lorsque l’on décide de s’absenter un petit moment, sans mode de garde préétabli !

L’animal, un budget à ne pas négliger

Un chat ou un chien doit être vacciné, pucé et stérilisé, un suivi annuel avec rappel de vaccins chez le vétérinaire est consigné dans un carnet de santé. Pour la plupart des interventions, il est impossible d’avoir une idée de tarif précis. Le prix dépend en grande partie de l’état de santé du chat et du chien. En règle générale, ces consultations ont un coût assez élevé. Tout au long de sa vie, un animal peut, et comme un humain, développer des soucis de santé plus ou moins importants. Interventions, prise de médicaments, hospitalisation longue, examens approfondis. Il est important de s’y préparer afin de pouvoir anticiper ces frais. Il y a aussi des vaccinations importantes à faire quand on adopte un animal, elles peuvent aller d’environ 50 à 80 euros, tout dépendra des différents centre vétérinaires. On peut en adopter un dans une association de protection animale ou auprès de son vétérinaire. La nourriture sèche et humide doit être adaptée aux besoins de l’animal, le vétérinaire est un bon conseiller.

Les NAC (nouveaux animaux de compagnie), les lapins, les poissons peuvent être des options à condition toutefois de bien se renseigner sur la façon de s’en occuper et leur mode de vie, diurne ou nocturne par exemple doivent coïncider avec le nôtre. Son environnement vital peut vite augmenter l’addition.

En résumé, prendre tous ces critères en considération aidera grandement au choix final. Mais finalement, hormis le coût et les contraintes, un animal de compagnie restera toujours le choix d’une vie ou d’une partie de sa vie. D’autre part, il faut savoir qu’ils sont également très importants pour le développement de l’enfant car ils permettent aussi de le responsabiliser, un point non négligeable.