chien
Pourquoi opter pour un gardiennage d’animaux à domicile ?
28 février 2018
Tout savoir sur le lapin
Tout savoir sur le lapin
11 mars 2018

Pourquoi emmener son chien lors de vos balades en vélo ?

chien fatigué après du vélo

Avant d’enfourcher votre bicyclette, prenez garde que votre chien n’y soit pas allergique. Comment en être sûr ? Si, par exemple, il aboie à la vue d’un vélo, essaie de l’attaquer ou tente de mordre les roues pour vous empêcher d’avancer, alors c’est un signe évident que votre toutou est totalement réfractaire à ce moyen de locomotion. Dans un tel cas de figure, on peut logiquement en déduire que votre compagnon n’a pas dû côtoyer de vélos durant son jeune âge et il va falloir l’habituer en douceur.

Il est nécessaire pour un chiot, dans sa période de socialisation avec le monde qui l’entoure, qu’il soit mis en contact avec un vélo. Cela va sans dire, avant de partir à vélo, il faut au préalable vous assurer que votre chien accepte cette façon de vous déplacer.

 

Pensez toujours à votre sécurité à tous les deux

La méthode la plus commune pour faire du vélo en compagnie d’un chien est de lui laisser le loisir de courir librement à vos côtés. Cela implique de réaliser ce type d’activité dans un endroit sûr sans que vous risquiez, entre autres, de croiser des véhicules. Sans laisse, il est primordial que le chien obéisse parfaitement à tous vos ordres.

Si vous n’êtes pas rassuré à l’idée que votre chien puisse être totalement libre de ses mouvements, il existe dans les animaleries et les commerces spécialisés, un système qui se fixe très facilement sur votre vélo. Le kit, qui se compose d’une barre de fixation attachée sous la selle et reliée à une courte laisse, permet ainsi de garder le chien sur le côté gauche ou droit du vélo.

Pour les chiens les plus flemmards, optez pour un panier à vélo spécialement pour les chiens. Cela n’est possible qu’avec les petites races, sinon vous perdriez rapidement le contrôle du guidon. Ce panier se fixe à l’avant du vélo et se ferme entièrement. Le chien dispose d’une bonne vue pour éviter qu’il panique et pour observer les environs.

En moyenne, un tel accessoire coûte une cinquantaine d’euros. Cependant, si vous sortez très souvent à vélo avec votre chien la dépense est rapidement amortie. Ajoutez un petit coussin au fond du panier pour que votre compagnon se sente le plus à l’aise possible et puisse se reposer dans le cas de longues ballades de plusieurs heures.

 

Ultimes préparatifs avant la sortie

Si vous ne prévoyez pas de passer devant une fontaine sur votre parcours, emportez de l’eau pour votre chien. Et s’il court beaucoup, donnez-lui seulement de petites gorgées à la fois, même s’il a une grande soif. En effet, les gros chiens sont particulièrement sujets au retournement d’estomac. Leur permettre de boire beaucoup avant, pendant ou juste après l’effort, peut parfois entraîner des conséquences fâcheuses.

 

Quelle est la finalité de partir faire du vélo avec son chien ?

C’est évidemment une opportunité rêvée pour tous les deux d’allier en même temps sortie et exercice. N’ayez pas peur de partager votre passion du vélo avec lui, car les chiens sportifs qui ont besoin de dépenser leur énergie vont adorer courir à vos côtés. Ce sport s’appelle CaniVTT. Même ceux qui sont un peu moins sportifs pourront malgré tout vous suivre pendant vos escapades en deux-roues.

Attention, dans le cas de votre compagnon, être contraint de courir à vos côtés sur de grandes distances requiert un minimum d’entraînement ! S’il n’est pas habitué à de tels efforts, commencez au début par des sorties courtes en roulant au pas. Au fur et à mesure seulement, vous allez pouvoir augmenter les distances et votre cadence.

Dans le cadre d’une sortie avec un panier, l’animal peut profiter pleinement du grand air et du soleil et vous le transportez sans de gros efforts.